Découverte de la cuisine en Chine

Parti durant un mois dans le pays le plus peuplé du monde, je fais un peu mon touriste avec mon appareil photo, mais j’essaie d’en apprendre beaucoup aussi concernant la culture et la cuisine aussi que j’apprécie déjà depuis de nombreuses années.

C’est vrai qu’en Chine, j’ai vraiment pu découvrir la cuisine chinoise, car les restaurants chinois que l’on trouve en France ne propose pas ce que j’ai pu goûter, faute de trouver des ingrédients frais et du pays. Qui plus est, j’ai vécu dans une famille chinoise dans la région de Shandong en Chine. Dans cette région, il y a de belles villes près de la mer comme notamment Qingdao. Par contre, il fait froid dans le coin : -5 à -10°C. Apparemment, il a fait très doux en France durant mon absence.

En Chine, il y a 8 cuisines différentes qui provienent de 8 régions bien définies. Vous pouvez ajouter également la cuisine tibétaine, la cuisine mongolienne, ainsi que la cuisine taïwanaise.

Il y a aussi des plats traditionnels que l’on sert partout en Chine, mais qui suivant la région, la façon de les faire varie. C’est le cas des jiaozi, les raviolis chinois, qui sont réalisés lors du Nouvel An Chinois. Malheureusement, je n’ai rien pu publier sur les réseaux sociaux durant mon voyage car ils sont bloqués en Chine.

La fondue chinoise est aussi l’un des mets les plus connus aussi de Chine. Vous mettez vos ingrédients dans une casserole d’eau bouillante (chacun a la sienne).  Il y a de la salade, de la viande (boeuf, agneau, veau), du poisson.. Et après les avoir fait cuire, vous les trempez dans une sauce (j’en ai goûté plusieurs au tahin, et une au poisson) avant de les manger. Le tout avec les baguettes ! C’est la chose la plus facile pour moi. Parler dans la langue des Chinois est la partie la plus complexe du voyage. Heureusement, mon amie chinoise est là pour m’aider.

La cuisine de rue très importante en Chine n’est pas aussi présente en hiver. Il fait tout de même froid par ici, mais toutefois, j’ai remarque que même lorsqu’il neige, les chinois sont toujours présents et prennent leurs vélos ou leurs tricycles remplis au maximum, malgré les risques de chute. Je n’en ai pas vu un tomber. Par contre, moi j’ai failli tomber plusieurs fois !

Pour en savoir plus sur mon voyage en Chine, n’hésitez pas à visiter mon site où je fais le récit de mes visites. Cliquez >ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

10 réflexions au sujet de « Découverte de la cuisine en Chine »

  1. j’ai aimée le reportage sur la chine, j’aurais aimée plus de photos .oui c’est vrai que cela à été dit que les chinois mangeaient les chiens mais maintenant ils en font leur animal de compagnie ,en france on mange bien du cheval (mais pas moi )alors que c’est le meuilleur ami de l’homme.cordialement .

  2. Bonjour,
    Félicitations pour ce nouveau site , que de chemin parcouru avec des moments pénibles…
    Je me pose des questions sur la cuisine en Chine, en effet j’ai vu , lu et entendu qu’il y a des us et coutumes qui font qu’en Chine les animaux sont « malmenés » notamment les chiens , tortues etc surtout un trafic concernant des animaux protégés pour satisfaire des besoins aphrodisiaque qui ne sont pas prouvés.
    Peux-tu donner des informations sur le sujet ?
    Merci
    Cordialement e

    • Il est vrai que dans certaines régions, on peut trouver de la cuisine avec du chien (assez rare tout de même). Pour ma part, j’ai mangé une fois une soupe de tortue. concernant les besoins aphrodisiaques, je n’ai jamais entendu parler de cela.

    • bonjour David
      superbe votre site très intéressant je dis même de mieux en mieux j’espère apprendre quelques recettes chinoise Grace à vous comme j’ai testé et appliqué les recettes et conseils de mamie Monica bon courage pour janvier a bientôt